Logocompagnierenard

Grand Renard et les fabuleuses fables de La Fontaine de vie

Une création de Christine Renard et Raphaël Kettani
Mise en scène Christine Renard
Profondes, drôles, vives, cruelles, pertinentes, passionnantes,…Christine Renard et Raphaël Kettani revisitent les fables de la Fontaine dans une fresque géante aux multiples personnages qui se crée sous vos yeux. Grâce à la magie d’univers déployés en voix, fables et contes, sons et lumières, chants et musiques, live painting, « Grand Renard et les fabuleuses fables de la fontaine de vie » prend vie sur scène, sur toiles et sur les murs de la Cour d’honneur du château de Villandry.

Copyright photos © Patrice van Malder

Le château de Villandry

Copyright photos © Compagnie Renard

Copyright photos © Compagnie Renard

Copyright photos © Patrice van Malder

" Grand Renard né un jeudi soir en public "
La Nouvelle République
" Il y a mille et une façons d’interpréter les fables de La Fontaine mais se prêter à cet exercice est un jeu dangereux car l’artiste qui s’y lance prend l’énorme risque de se voir comparer à bien d’autres et de paraître fade. C’est pourtant le pari qu’a fait la créatrice de la compagnie « Renard du XXIe siècle » avec son spectacle créé et mis en scène par elle-même, « Grand renard et les fabuleuses fables de la fontaine de vie ».
A la fin, tout le monde danse
Pour celle qui s’appelle Christine Renard et qui était lassée de sa vie de juriste de droit international, ce fut comme une évidence que d’associer le jeune et talentueux artiste-peintre Raphaël Ketani, pour faire ce que La Fontaine lui-même préconisait : inventer les règles de demain.
Jeudi dernier, c’était la toute première représentation au château de Villandry, et c’est toujours un moment émouvant pour les acteurs et le public, que de voir naître le bébé de la création. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est bien né. Christine s’est approprié les fables, elle les raconte à sa manière, tandis que sur son corps et sur la toile, Raphaël peint ce que lui inspire la voix qu’il écoute et qu’il suit de ses pinceaux. Quand elle se tait, Raphaël se fait rappeur, et avec toute la fougue de sa jeunesse propulse les fables de La Fontaine dans le XXIe siècle avec une étonnante justesse de vie.
Une première ce soir-là, mais qui devrait être suivie de bien d’autres représentations tant, malgré le temps frisquet de la nuit qui tombait, on ne voyait pas le temps passer, bercé par les mots, les slams, les raps, la beauté des corps en mouvement et l’œuvre, au style à nul autre pareil, que Raphaël faisait naître sous les yeux des spectateurs.
Un moment de partage avec le public qui ne pouvait se finir autrement que par une invitation à danser, acteurs et public, pour prolonger aussi loin que possible la magie de l’instant. Si quatre siècles séparent l’auteur des fables des acteurs de Grand Renard, nul ne s’en rendit compte tant on aurait pu croire que Jean de La Fontaine, Christine et Raphaël avaient travaillé tous ensemble, autour d’une table, à l’écriture de ce très joli spectacle. "

" Grand Renard né un jeudi soir en public " Journal La Nouvelle République - 26/09/18

" Hier soir, nous avons assisté à votre première et ce fut une belle découverte et une belle parenthèse.
Original, artistique, moderne et, nous nous sommes laissées prendre au jeu à chuchoter les fables de notre enfance...
Hugo (8 ans), Monique (82 ans) et moi même (46 ans) avons partagé les mêmes émotions ! "
Soleil des Fables

Copyright © 2018 / Compagnie Renard du 21ème siècle
Tous droits réservés